Moksa

L’établissement Moksa est un paisible hôtel situé à Kyoto. Les clients peuvent s’y détendre au milieu d’une nature mystique tout en profitant d’un sauna et d’une cuisine gastronomique. L’hôtel Moksa a ouvert ses portes  fin mars 2022 au pied du mont Hiei, à Yase-Hieizanguchi. Son concept est basé sur « la renaissance ».

Traditionnellement, les villageois de Yase utilise le kama buro, un bain de vapeur curatif dans une cabane en terre. L’histoire raconte qu’en 672, lorsque le prince Oama-no-Miko (futur empereur Temmu) fut blessé par une flèche dans le dos pendant la guerre de Jinshin, les villageois lui offrirent un kama buro pour l’aider à soigner sa blessure.

L’hôtel Mokusa, situé dans ce lieu chargé d’histoire, propose aux clients un service tout aussi attentionné que celui reçu autrefois par le prince Oama-no-Miko.

Dès leur arrivée, les clients se voient servi un thé curatif de bienvenue, un mélange de feuilles d’armoise et de néflier, qui les apaise de leur fatigue après leur long voyage.

L’attention particulière apportée au thé est une des caractéristiques de l’hôtel.

Dans le hall, le comptoir « Kikyorai » de seulement quatre sièges offre une vue sur le jardin de mousse. Les clients peuvent y déguster du thé médicinal, du thé japonais, du thé chinois et du thé taïwanais proposant chacun leur propre style. Des réunions de thé sont également organisées de temps en temps.

Le comptoir Kikyorai

Le restaurant Mala s’inspire des femmes Ohara de Yase (femmes marchands qui allaient vendre du bois de chauffage et des fleurs de Yase à la ville de Kyoto). L’établissement propose des plats cuisinés au feu de bois avec des ingrédients locaux. Le chef Hiroki Shishikura a travaillé dans de célèbres hôtels de Kyoto et d’Okinawa. Il aime mettre en valeur les saveurs naturelles des ingrédients dans ses plats.

Trois styles de petit-déjeuner sont disponibles : japonais, occidental et un petit-déjeuner curatif servi avec de l’okayu (bouillie de riz).

Des ingrédients locaux
Des plats cuisinés au feu de bois

Il ne faut pas non plus oublier les trois saunas entièrement privés, issus de l’histoire de Yase et appelés, Joan (hutte de vapeur). On trouve ainsi le Tanjo, inspiré du bois de chauffage carbonisé, le Hijo, qui utilise du bois de cyprès parfumé, et le Bijo, un sauna à vapeur utilisant une lumière particulière qui active le collagène du corps. Les bains d’eau froide, quant à eux, utilisent les eaux souterraines du mont Hiei.

Le Tanjo, inspiré du bois de chauffage carbonisé

L’hôtel propose 31 chambres de quatre types : la River Suite avec vue sur la rivière Koya, la Garden Suite avec vue sur le mont Hiei, la Relax Suite et la Standard. La douce lumière qui traverse les écrans en papier shoji ajoute une touche finale à un intérieur relaxant qui harmonise parfaitement tradition et modernité.

La douce lumière traverse les écrans en papier shoji

« Moksa » est un mot sanskrit signifiant « détachement » ou « libération ». Le nom de l’hôtel exprime le souhait que les hommes modernes, épuisés mentalement et physiquement, puissent venir y purifier leur esprit et renaître en s’y relaxant (à partir de 35 000 yens par personne, petit-déjeuner, dîner, taxes et service compris).

Moksa

65 Kami Takano Higashi Yama Sakyo-ku Kyoto

TEL 075-744-1001

ACCESS

Eizan Dentetsu YASE HIEIZANGUCHI  cinq minutes à pied

Hieizan Cable  YASE  cinq minutes à pied

Kyoto Bus YASE EKI MAE sept minutes à pied   

30 minutes en voiture de la Gare de Kyoto

https://moksa.jp

GOOGLE MAPS

  1. No comments yet.